Golf Club de Palmola

Photo du golf

 

Explication pour le changement de Règle en 2019

1. Balle frappée accidentellement plus d'une fois

Règle actuelle : si un joueur frappe accidentellement sa balle deux fois ou plus en jouant un coup unique :

 Le joueur encourt une pénalité d'un coup en plus du coup qui a été joué, quel que soit le nombre de

fois où la balle est frappée.

 La balle est jouée comme elle repose.

Règle 2019 : selon la règle 10.1a, si le club du joueur frappe accidentellement la balle plus d'une fois

pendant un coup unique :

 Il n'y aura pas de pénalité et la balle serait jouée comme elle repose.

 Si le joueur frappe délibérément la balle plus d'une fois alors qu'elle est en mouvement, en plus de

compter le coup, il encourra également la pénalité générale selon la Règle 11.3 pour avoir

délibérément dévié une balle en mouvement.

Raisons du changement :

 Lorsqu'un double contact survient dans le cadre de la réalisation d'un coup unique et que ce n'était

pas l'intention du joueur de le faire, il a été estimé injuste et inutile que le joueur soit pénalisé.

 Tout comme il n'y a pas de pénalité si la balle d'un joueur est déviée accidentellement par son

corps, son équipement ou son cadet, il n'est pas nécessaire qu'il y ait une pénalité lorsqu'un joueur

frappe accidentellement sa propre balle en jouant un coup.

o Les déviations accidentelles sont, par définition, accidentelles.

o Lorsque le club d'un joueur frappe accidentellement sa balle plusieurs fois, cela a pour

conséquence que la balle va généralement dans un endroit où le joueur n'a pas l'intention

qu'elle aille.

o Le résultat dans de telles situations est aléatoire et imprévisible, et il en résulte pour le joueur

un désavantage aussi souvent qu'il en résulte un avantage.

 Traiter toutes les déviations accidentelles de la même manière, peu importe qui ou ce qui les a

provoquées, simplifiera les Règles avec cohérence.

 

2. Balle en mouvement accidentellement déviée

Règle actuelle : si la balle en mouvement d'un joueur est accidentellement déviée, la conséquence

dépend de ce qui a provoqué la déviation :

 Si la balle frappe le joueur, son équipement ou son cadet, le joueur encourt une pénalité d'un coup

et la balle est jouée comme elle repose (à quelques exceptions près).

 Si la balle frappe un adversaire, son équipement ou son cadet, il n'y a pas de pénalité, mais le

joueur a le choix de jouer la balle comme elle repose ou d'annuler le coup et de jouer à nouveau.

 Si la balle est déviée par une autre personne, un animal ou un objet, il n'y a pas de pénalité et la

balle est jouée comme elle repose.

Règle 2019 : selon la Règle 11.1, pour toutes les déviations accidentelles, y compris lorsque la balle

frappe le joueur ou l'adversaire ou leurs équipements ou leurs cadets :

 Il n'y aura pas de pénalité et la balle serait jouée comme elle repose (avec quelques exceptions).

 Pour tenir compte du fait qu'un joueur pourrait délibérément placer de l'équipement pour arrêter et

éventuellement dévier sa balle, il y aura une pénalité si la balle frappe l'équipement qui a été

positionné à cette fin (Règle 11.2a).

Raisons du changement :

 De nombreux objets, personnes et animaux sont présents sur un parcours de golf pendant le jeu; il

est inévitable qu'une balle en mouvement les frappe parfois avant de parvenir au repos, et un joueur

est généralement obligé d'en accepter les conséquences (qu'elles soient favorables ou

défavorables).

 Tout comme il n'y a pas de pénalité dans le cours du jeu si un joueur (ou son équipement ou son

cadet) dévie accidentellement la balle d'un autre joueur, il n'est pas nécessaire d'infliger une

pénalité quand un joueur (ou son équipement ou son cadet) dévie accidentellement sa propre balle.

o Les déviations accidentelles sont, par définition, un accident — et cela s'applique également

aux joueurs, cadets et équipements, qui sont nécessairement proches de la zone de jeu.

o Lorsque la balle d'un joueur frappe le joueur ou son équipement, c'est généralement la

conséquence d'un coup mal joué ou d'un résultat imprévu, par exemple quand une balle

rebondit sur une paroi de bunker ou un arbre et frappe ensuite le joueur, ou lorsqu'un coup

d'approche roule au-delà du green et heurte le chariot du joueur ou son sac de golf.

o La conséquence dans de tels cas est aléatoire et imprévisible, et il en résulte pour le joueur un

désavantage au moins aussi souvent qu'il en résulte un avantage.

 Pour les mêmes raisons, il n'est pas nécessaire de donner au joueur l'option d'annuler et de rejouer

un coup lorsque l'adversaire en match play dévie accidentellement la balle du joueur.

 Traiter toutes les déviations accidentelles de la même manière, peu importe qui ou ce qui les cause,

simplifiera considérablement les Règles dans diverses situations, par exemple lorsque la balle d'un

joueur est déviée par un équipement partagé avec un autre joueur (comme une voiturette de golf) ;

il ne sera plus nécessaire d'appliquer une analyse compliquée pour décider à quel joueur

l'équipement partagé appartenait au moment des faits.

 

3. Balle déplacée durant la recherche

Règle actuelle : si un joueur déplace sa balle en la cherchant :

 Le joueur encourt généralement une pénalité d'un coup (il y a quatre exceptions), et

 Lorsque le joueur ne connaît pas l'emplacement exact de la balle, il doit la remettre en jeu en la

droppant le plus près possible de cet emplacement estimé.

Règle 2019 : selon la Règle 7.4, si un joueur déplace accidentellement sa balle en la cherchant :

 Le joueur n'encourt pas de pénalité pour avoir causé le déplacement, et

 La balle sera toujours replacée ; si l'emplacement exact n'est pas connu, le joueur replacera la balle

sur l'emplacement d'origine estimé (y compris sur, sous ou contre tout élément naturel ou artificiel

fixé sur ou contre lequel la balle reposait).

Raisons du changement :

 Un principe fondamental du golf est de jouer la balle comme elle repose ; en conséquence les

Règles devraient aider le joueur à trouver sa balle et à la jouer de l'emplacement où elle repose.

 Les joueurs ont souvent besoin de sonder dans l'herbe, les buissons, les feuilles et d'autres

conditions pour chercher une balle, et de telles actions raisonnables créent un risque potentiel de

déplacer la balle.

 Les Règles actuelles permettent à la fois à un adversaire en match play, et à d'autres joueurs en

stroke play, d'aider à rechercher la balle du joueur sans risque de pénalité si ils déplacent

accidentellement la balle du joueur ; des personnes extérieures telles que les spectateurs peuvent

également aider à la recherche.

 Il est incohérent d'encourager tout le monde sauf le joueur ou son cadet (ou partenaire) à chercher

la balle, ce qui crée une incitation étrange à ce que le joueur reste en retrait et laisse les autres

chercher.

 Comme l'emplacement de la balle n'est pas connu avant qu'elle ne soit trouvée, la suppression

d'une pénalité dans cette situation sera une exception raisonnable à l'obligation d'éviter de déplacer

une balle au repos.

 La suppression de cette pénalité ne permettra pas au joueur de bénéficier d'actions excessives

dans la recherche de la balle, car il y aura une pénalité si le joueur la cherche de manière

déraisonnable (c'est-à-dire au-delà de ce qui est nécessaire pour une "recherche équitable") qui a

amélioré les conditions affectant le coup suivant (voir les nouvelles Règles 7.1 et 8.1).

 La modification de la procédure pour replacer une balle déplacée dans la recherche aidera à

s'assurer que la balle est jouée de son emplacement d'origine ou, si cet emplacement n'est pas

connu, de l'emplacement estimé, y compris d'un mauvais lie sous l'herbe ou d'autres choses qui

poussent :

o Aujourd'hui, lorsqu'un joueur remet en jeu une telle balle en la droppant le plus près possible de

son emplacement estimé, la balle est généralement droppée au-dessus de l'herbe ou d'autres

choses qui poussent, ce qui peut aboutir à un lie bien meilleur que celui que le joueur avait à

l'origine.

o Dans le cadre de la nouvelle procédure, le joueur devra replacer cette balle sur son

emplacement estimé sur, sous ou contre l'herbe ou d'autres choses qui poussent, et donc faire

face au défi de jouer de cet emplacement difficile où la balle était venue reposer.

 

4. Balle jouée sur le green frappant le drapeau non pris en charge

Règle actuelle : selon la Règle 17-3, si un joueur fait un coup sur le green et que la balle frappe le

drapeau non pris en charge laissé dans le trou, le joueur encourt la pénalité générale.

Règle 2019 : selon la Règle 13.2b(3) :

 Il n'y aura plus de pénalité si une balle jouée sur le green frappe un drapeau non pris en charge

dans le trou.

 Les joueurs ne seront pas obligés de putter avec le drapeau non pris en charge dans le trou ; ils

auront toujours le choix de retirer le drapeau avant de jouer ou de le faire prendre en charge.

Raisons du changement :

 Permettre à un joueur de putter avec le drapeau dans le trou sans craindre une pénalité devrait

généralement aider à accélérer le jeu :

o Par exemple, si un putt est suffisamment long de sorte que le joueur ne puisse pas voir

facilement le trou à moins que le drapeau ne reste dans le trou, actuellement le joueur doit

attendre qu'une autre personne prenne en charge le drapeau même si c'est le tour du joueur de

jouer ou (en stroke play) si le joueur est prêt à jouer et que ce faisant, cela permettrait de

gagner du temps.

o Cette modification pourrait également accélérer le jeu pour les putts courts, car le joueur

pourrait simplement putter la balle dans le trou sans retirer d'abord le drapeau et ensuite le

replacer.

 Lorsque les joueurs n'ont pas de cadet, la Règle actuelle peut entraîner des retards considérables,

tels que :

o Lorsque l'adversaire (ou un autre joueur en stroke play) ratisse un bunker de green et sera

retardé pendant une minute ou deux avant d'aller sur le green.

o Lorsque d'autres joueurs en stroke play sont retardés à venir sur le green pour d'autres raisons,

par ex. une recherche de balle, une indécision sur le club à utiliser ou sur le coup à jouer, etc.

o Lorsque tous les joueurs du groupe ont de longs putts et doivent donc faire des allers-retours

vers le trou pour prendre en charge le drapeau les uns pour les autres (ce qui engendre parfois

de l'incertitude quant à savoir qui doit ou devrait prendre en charge le drapeau pour quelqu'un

d'autre).

 En match play, un joueur sans cadet pourrait maintenant choisir de putter avec le drapeau non pris

en charge dans le trou plutôt que de demander à l'adversaire de prendre en charge le drapeau, ce

qui réduit le risque de conflit pouvant survenir lorsque l'adversaire prend en charge le drapeau pour

le joueur (par ex. lorsque l'adversaire omet d'enlever le drapeau et que la balle le frappe).

 En moyenne, on s'attend à ce qu'il n'y ait aucun avantage à pouvoir putter avec le drapeau non pris

en charge dans le trou :

o Dans certains cas, la balle peut frapper le drapeau et rebondir hors du trou alors qu'autrement

elle aurait pu rentrer, et

o Dans d'autres cas, la balle peut frapper le drapeau et finir dans le trou alors qu'autrement elle

ne serait pas rentrée.

 

5. Cadet relevant la balle sur le green

Règle actuelle : le cadet d'un joueur n'a pas l'autorisation générale de marquer, relever et replacer la balle

du joueur sur le green :

 Un cadet est traité de la même manière que toute autre personne en la matière : le cadet peut

marquer et relever la balle uniquement s'il est autorisé par le joueur, et le cadet ne peut replacer la

balle que si c'est lui qui l'avait relevée ou déplacée ; et

 Cette autorisation doit être donnée à chaque fois que le joueur souhaite que le cadet relève la balle.

Règle 2019 : selon la Règle 14.1 :

 Le cadet du joueur sera autorisé à marquer et relever la balle du joueur sur le green à chaque fois

que le joueur est autorisé à le faire, sans avoir besoin d'une autorisation.

 Le caddie continuera à être autorisé à replacer la balle du joueur uniquement si c'est lui qui avait

relevé ou déplacé la balle.

Raisons du changement :

 Il n'y a aucune raison impérieuse pour interdire à un cadet d'effectuer ces actions purement

mécaniques lorsque la balle du joueur est sur le green :

o Un joueur est déjà libre de marquer, de relever, de nettoyer et de replacer une balle sur le

green à tout moment (sauf lorsqu'une autre balle est en mouvement), et cela se produit de

façon routinière.

o La suppression de la pénalité pour un joueur qui cause accidentellement le déplacement de sa

balle sur le green éliminera tout risque qu'en autorisant le caddie à marquer, relever et replacer

la balle cela puisse entraîner des conséquences imprévues pour le joueur.

 Dans de nombreux endroits, il est d'usage courant que les cadets marquent, relèvent, nettoient et

replacent la balle du joueur lorsqu'elle repose sur le green sans autorisation du joueur, même si

cela n'est pas permis dans les Règles actuelles.

o Dans certaines régions du monde, il s'agit d'une attente culturelle concernant le rôle de cadet.

o Dans d'autres régions, ceci est fait pour aider la cadence de jeu — par ex. quand un cadet est

partagé par deux joueurs, le cadet peut marquer, relever, nettoyer et replacer la balle d'un

joueur (afin qu'il soit prêt à jouer) avant d'aller aider l'autre joueur.

 Ce changement profitera également aux joueurs qui ont des contraintes physiques qui rendent

difficile de se pencher pour marquer et relever la balle, sans avoir besoin de donner l'autorisation

spécifique au cadet chaque fois.

 Donner au caddie cette autorisation est conforme aux limitations du rôle d'un cadet :

o Tout joueur qui préfère que le cadet ne marque pas et ne relève pas la balle sera tout

simplement capable de dire au cadet de ne pas le faire.

o Un cadet aurait toujours l'interdiction de faire des choix stratégiques pour le joueur, par ex.

décider de prendre un dégagement selon une Règle, décider où dropper une balle, etc.

 

5. Cadet se tenant derrière un joueur pour l'aider à s'aligner

Règle actuelle : selon la Règle 14-2b :

 Lorsqu'un joueur prend son stance, le cadet du joueur est autorisé à se tenir derrière pour aider le

joueur à s'aligner sur la cible et confirmer que le joueur est correctement aligné.

 Le cadet doit alors s'éloigner avant que le joueur ne joue le coup ; sinon le joueur est pénalisé si le

cadet est positionné sur ou près d'une extension de la ligne de jeu derrière la balle lorsque le coup

est joué.

Règle 2019 : selon la Règle 10.2b(4) :

 L'interdiction actuelle sera étendue de sorte que, une fois que le joueur commence à prendre son

stance pour le coup, et jusqu'à ce que le coup soit joué, le cadet du joueur ne doit pas se tenir

délibérément sur ou près d'une extension de la ligne de jeu derrière la balle.

 Il n'y aura pas de pénalité si le cadet se tient accidentellement sur ou près d'une extension de la

ligne de jeu derrière la balle, dès lors qu'il n'essaye pas d'aider à l'alignement.

Raisons du changement :

 Bien qu'un joueur puisse obtenir des conseils d'un cadet sur le coup à jouer, la ligne de jeu et les

questions similaires, la faculté à aligner ses pieds et son corps avec précision sur une ligne cible est

une compétence fondamentale du jeu pour laquelle seul le joueur devrait avoir la responsabilité.

o Permettre à un cadet de se tenir debout derrière un joueur prenant son stance afin de l'orienter

sur la façon de s'aligner amoindrit la nécessité du joueur d'utiliser ses propres compétences et

son propre jugement.

 Cette pratique a été controversée pour d'autres raisons :

o Beaucoup de joueurs et d'autres personnes considèrent que cela empêche de se concentrer.

o Cela peut retarder le jeu, par ex. lorsque les joueurs attendent que le cadet confirme qu'ils sont

correctement alignés dans le cadre de leur routine de préparation.

 Nous croyons qu'une ligne équitable est tracée entre l'autorisation au cadet de donner des conseils

et l'interdiction au cadet d'être impliqué dans l'alignement du joueur en prenant son stance pour

jouer la balle.

 

6. Cadet relevant la balle sur le green

Règle actuelle : le cadet d'un joueur n'a pas l'autorisation générale de marquer, relever et replacer la balle

du joueur sur le green :

 Un cadet est traité de la même manière que toute autre personne en la matière : le cadet peut

marquer et relever la balle uniquement s'il est autorisé par le joueur, et le cadet ne peut replacer la

balle que si c'est lui qui l'avait relevée ou déplacée ; et

 Cette autorisation doit être donnée à chaque fois que le joueur souhaite que le cadet relève la balle.

Règle 2019 : selon la Règle 14.1 :

 Le cadet du joueur sera autorisé à marquer et relever la balle du joueur sur le green à chaque fois

que le joueur est autorisé à le faire, sans avoir besoin d'une autorisation.

 Le caddie continuera à être autorisé à replacer la balle du joueur uniquement si c'est lui qui avait

relevé ou déplacé la balle.

Raisons du changement :

 Il n'y a aucune raison impérieuse pour interdire à un cadet d'effectuer ces actions purement

mécaniques lorsque la balle du joueur est sur le green :

o Un joueur est déjà libre de marquer, de relever, de nettoyer et de replacer une balle sur le

green à tout moment (sauf lorsqu'une autre balle est en mouvement), et cela se produit de

façon routinière.

o La suppression de la pénalité pour un joueur qui cause accidentellement le déplacement de sa

balle sur le green éliminera tout risque qu'en autorisant le caddie à marquer, relever et replacer

la balle cela puisse entraîner des conséquences imprévues pour le joueur.

 Dans de nombreux endroits, il est d'usage courant que les cadets marquent, relèvent, nettoient et

replacent la balle du joueur lorsqu'elle repose sur le green sans autorisation du joueur, même si

cela n'est pas permis dans les Règles actuelles.

o Dans certaines régions du monde, il s'agit d'une attente culturelle concernant le rôle de cadet.

o Dans d'autres régions, ceci est fait pour aider la cadence de jeu — par ex. quand un cadet est

partagé par deux joueurs, le cadet peut marquer, relever, nettoyer et replacer la balle d'un

joueur (afin qu'il soit prêt à jouer) avant d'aller aider l'autre joueur.

 Ce changement profitera également aux joueurs qui ont des contraintes physiques qui rendent

difficile de se pencher pour marquer et relever la balle, sans avoir besoin de donner l'autorisation

spécifique au cadet chaque fois.

 Donner au caddie cette autorisation est conforme aux limitations du rôle d'un cadet :

o Tout joueur qui préfère que le cadet ne marque pas et ne relève pas la balle sera tout

simplement capable de dire au cadet de ne pas le faire.

o Un cadet aurait toujours l'interdiction de faire des choix stratégiques pour le joueur, par ex.

décider de prendre un dégagement selon une Règle, décider où dropper une balle, etc.